(Une femme intronisée ‘‘Migan’’ pour la première fois dans l’histoire)

Le couple royal d’Allada a sacrifié à la tradition culturelle et cultuelle du lancement de la fête du vodoun le 9 janvier 2012. Les festivités de cette 15ème édition ont été placées sous le signe de la paix et a pour thème central :  » La survie de l’Afrique ». Cette cérémonie, a connu la présence de plusieurs délégations venues du monde entier et des autorités politico-administratives du pays, trois dignitaires ont été intronisés dont une femme qui a accédé au rang de « Migan» du palais royal d’Allada.

Comme tous les 9 janvier de chaque année, le palais royal d’Allada, a encore procédé au lancement officiel de la fête du vodoun. L’édition de la fête du vodoun de l’Année 2012 coïncide avec la 15ème édition de cette fête qui a lieu depuis quelques années sur la terre hautement sacrée des Dadah. Selon la Reine Djèhami Kpodégbé, présidente de la fondation Afriqu’espoir et présidente du comité d’organisation, cette cérémonie qui a lieu chaque année est devenue au fil du temps un rendez-vous incontournable. A l’entendre, le palais royal d’Allada qui est le berceau de la royauté au Bénin méridional organise cette cérémonie chaque année  et ce, depuis 15ans afin de donner l’exemple. «A travers cette cérémonie, l’occasion est donnée aux garants de nos traditions d’implorer sur tout le peuple les grâces des mânes  de nos ancêtres» a-t-elle conclu.  Pour Dah Aza Houngnon, le vodoun est une bonne chose et l’on ne saurait le laisser à l’abandon. L’occasion a été saisie pour exhorter le gouvernement à aider les dignitaires du culte vodoun dans leur mission de préservation de la tradition. Daagbo Hounon Houna II, qui était présent à la cérémonie, estime qu’on ne peut parler du monde aujourd’hui sans faire recours au vodoun qui est partir du Bénin. Ces propos ont été soutenus par sa Majesté GANGOROSUAMBOU, le Roi de Kika. Pour celui-ci, le Vodoun est une religion de la paix, de l’Amour et en tant que telle, doit être respecté et bien animé. Au terme de cette vague d’allocution, l’honneur est venu à sa Majesté Kpodégbé Lanmafan Toyi Djigla d’Allada de prononcer la grande prière marquant le lancement officiel de la 15ème édition de cette fête à Allada. Assisté de ses autres pairs, Le Roi Kpodégbé Toyi Djigla a procédé à l’intronisation de trois  nouveaux dignitaires à savoir  deux Béninois et un Américain. Il convient à ce niveau de signaler que le palais Royal a innové cette année. Parmi les dignitaires on compte une femme qui a été intronisée «Migan» (décapiteur de la tête) du palais royal d’Allada. Une première dans l’histoire de la royauté dans le monde entier. La cérémonie a pris fin par la prière du Roi Kpodégbé à l’endroit de tout le peuple béninois et ses dirigeants.