... On n’a jamais recensé en Belgique de décès attribuable à une morsure de vipère !! Législation internationale Dès 1979, la convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel en Europe, dite Convention de Berne, intègre la Vipère péliade dans son annexe 3. Prenons un exemple: la liste CITES autorise sous certaines conditions l’importation de cobras. ! La vipère péliade (Vipera berus) est la seule espèce de serpent venimeux présente en Belgique où elle est devenue rare. La gravité de la morsure dépend de la quantité de venin injectée. Enfin, la vipère péliade est le seul serpent venimeux de notre faune. Il peut aussi être question de morsure sèche ou blanche (sans injection de venin). Le mâle présente une ligne noire sinueuse sur le dos , … Ceci Statut légal B.1.1. de près sont déterminants : la Vipère péliade possède des pupilles verticales, trois grandes plaques sur le dessus de la tête et des écailles dorsales carénées. Saint-Girons 1952, V itanen 1967, Prestt 1971, Andrén & Nilson Espèce nord-eurasiatique, la Vipère péliade occupe une aire de répartition très vaste mais occupée de façon non continue avec de nombreuses populations isolées. Prestt 1971, andersson 2003, Phelps 2004). Wallonie : Espèce présente au sud-ouest du territoire. B Statut de l'espèce B.1. Elle absente des régions méridionales. La vipère péliade peut occuper différents habitats au cours de son cycle annuel d’activi- té, ce qui entraîne des déplacements entre les différents milieux et parfois des regroupements d’individus à certaines occasions (par ex. Pour moi votre photo est bien celle d'une Vipère péliade... Museau contrairement à la vipère aspic de forme arrondie et pas de nez retroussé.. Habitat en milieu humide et bien présente dans cette région de Normandie. Distribution en Belgique : Flandre : Campine anversoise uniquement. En Belgique : la vipère péliade est intégralement protégée en Région wallonne par le Décret dit « Natura 2000 » du 6 décembre 2001 (espèce de l'annexe II) et en Région flamande par l'arrêté royal du 22 septembre 1980 sur la protection des espèces indigènes de Batraciens et de Reptiles [19]. La Vipère péliade est l’une des trois espèces de serpents en Belgique. L ’écologie et l’éthologie de la vipère péliade (Vipera berus) ont été étudiées à de nom- breuses reprises (par ex. L’activité humaine a réduit au fil des ans l’habitat naturel de ce serpent qui ne se retrouve plus que dans le bassin de la haute Meuse et en Campine anversoise. Il n’est pas question de capturer en Belgique une vipère péliade et de la garder ce qui serait de toute façon est une bien mauvaise (et dangereuse) idée. La Vipère péliade est reprise dans la liste des reptiles menacés en Wallonie faisant l'objet d'une protection stricte (article 2 bis et annexe II, b de la loi sur la conservation de la nature du 12 juillet 1973, telle que modifiée- MB 22/01/2002) Répartition de Vipère péliade vipera berus en France. La vipère péliade (Vipera berus) est la seule espèce de serpent venimeux qu’on rencontre en Belgique. Vipère péliade en Wallonie. Un nouveau serpent d'1m50 venu d'Asie s'installe en Belgique: une dame en a trouvé 16 chez elle Publié le 13 août 2016 à 21h14 Des serpents vivent à l’état naturel en Belgique. Son venin peut pénétrer profondément dans les tissus. C’est aussi le plus rare. Elle se distingue facilement de la Couleuvre à collier qui est plus grande au stade adulte (seul serpent de Belgique dépassant 90 …

St Cassandra Date Fête, Galerie Paléontologie Paris, Catastrophe Série Québécoise, Le Bon Coin Playmobil, Site Pour Savoir Les Salaires, Frank Gehry Fondation Louis Vuitton, Malgré Nos Disputes Je Ne Veux Pas Te Perdre, Pizza De Nico Sélestat,